Emmanuel se présente souvent comme un extra-terrestre dans son milieu. Inspiré par le manuel du Guerrier de la Lumière, les dauphins et les zèbres, il assume cette originalité. Passionné par la vie, le monde et chaque être qui le compose, il a décidé de dédier sa vie au bien-être et à l’accomplissement des autres, en permettant à chaque individu de travailler sur son potentiel et le transformer en réalité.
C’est un alchimiste qui utilise une palette d’outils dont il dispose à travers ses activités d’ostéopathe, de psychothérapeute et de coach, les mélange avec précision, pour obtenir des potions magiques.

La genèse de son concept d’alignement :

« J’ai passé mon enfance entouré d’entrepreneurs, de dirigeants, au milieu de gens passionnants, engagés, et dévoués à leurs rêves.

J’ai pu constater les dégats que pouvaient causer cet engagement fort. J’ai réalisé assez tot que chacun était concerné par ce stress, cet épuisement, cet affaiblissement corporel et psychologique.

Fort de cette prise de conscience, il m’est apparu comme une évidence que je souhaitais me diriger vers l’aide à la personne.

J’ai donc commencé par m’intéresser au corps en optant pour une activité d’ostéopathe en choisissant en 1996 de suivre un cursus dans une des meilleures écoles en France .

Diplômé du Centre Européen d’Enseignement Supérieur de l’Ostéopathie de Paris en 2003, je me suis spécialisé dans la prise en charge des femmes enceintes et nourrissons, les sportifs de hauts niveaux et les troubles psychosomatiques.

Je voulais prévenir les dégats que j’avais constaté préalablement.

Dès lors, j’ai réalisé que nous ne pouvions pas être assimilé seulement à un corps, et qu’il n’était pas seul à être concerné par un environnement stressant et destructeur. Mon constat a été de prendre conscience qu’il subit le plus souvent l’environnement extérieur de part le stress qu’on lui impose, mais également l’environnement intérieur par les peurs, les angoisses et la mauvaise gestion de ce stress.

J’ai donc eu envie d’aller explorer les méandres du cerveau, de son fonctionnement, et me suis tourné, parallèlement, vers la psychothérapie.

Lorsqu’un ostéopathe se forme à la psychothérapie, il ne peut le faire qu’en intégrant le corps au même niveau. c’est donc tout naturellement que j’ai suivi le cursus du Centre International de Psychosomatique Relationnelle. Le concept de l’unité que m’a fait connaitre le père de la Psychosomatique Relationnelle le Professeur Sami-Ali a été une révélation dans ma carrière. Formé à la psychosomatique, à la psychothérapie, aux thérapies de couple et de groupe, j’utilise ces techniques depuis plusieurs années maintenant avec de véritables satisfactions thérapeutiques.

L’interaction entre Psyché et Soma est aujourd’hui une évidence après avoir été pendant longtemps totalement nié.

J’avais associé le corps et la tête, mais je sentais qu’il manquait une dimension. Il manquait du volume à ce que je pouvais maintenant apporté à la personne. Je devais aussi apprendre à la coacher.

C’est ce qui m’a amené à pousser la porte de l’Institut de Neurosciences pour y obtenir.

Aujourd’hui, je me sens totalement armé pour accompagner l’individu, le couple et l’entreprise à aligner sa tête, son corps et son coeur afin de trouver un bien être véritable et durable.« 

 

 

 

cropped-verso-cvisite-efm.jpg